YODELICE + AUREN
14
FEV.
19H00
YODELICE + AUREN
 
chanson pop
TARIF : 29 EUROS
OUVERTURE > 19H00
FICHE

Après avoir réalisé la bande originale du film “Alive”, Maxim Nucci sort son premier album solo en novembre 2006. Si ce dernier ne remporte qu’un succès confidentiel dû à un manque d’exposition médiatique, l’ancien compagnon de Jenifer décide de relancer sa carrière en août 2008 en mettant le projet YODÉLICE sur pieds. Pour cela, il se créé une nouvelle identité et s’oriente vers un style musical différent. En voyage en Espagne, il lui vient en tête une série de chansons entre pop et folk, un peu à la façon de Bob Dylan, sur des mélodies aérées et accrocheuses. Au printemps 2009, pour l’enregistrement de “Tree Of Life”, le chanteur est parti à Los Angeles. Au mois d’octobre 2010, Yodelice revient avec un deuxième album studio. Nominé dans la catégorie “Album Rock de l’année” aux Victoires de la Musique et certifié Disque d’Or, Cardioid bénéficie le 22 avril 2011 d’une réédition. Entre temps, on a pu le voir dans le film “Les petits mouchoirs” de Guillaume Canet, dans lequel il donnait la réplique à Marion Cotillard. Enfin, en octobre 2012, le label Mercury annonce que le troisième album de Yodelice verrait le jour en 2013. Depuis avril, c’est le chanteur lui-même qui évoque le projet, multipliant indiscrétions semées sur les réseaux sociaux et images des coulisses. C’est finalement en octobre 2013 que “Square Eyes” est attendu, précédé par les extraits “Time” (avec les “Moustaches Brothers”) et “Fade Away”. Après une première date complète en janvier, Yodelice paye sa deuxième date le jour de Saint-Valentin !

Après avoir enchaîné les premières parties de Michael Jones, Francis Cabrel, Grégoire, Chris Isaak ou encore de Benjamin Biolay, AUREN assurera en main de maître la première partie de YODELICE. L'artiste lyonnaise s'impose aujourd'hui dans le paysage musical français, après avoir participé aux rencontres d'Astaffort. Sa musique aux influences variées, subtil mélange des tubes pop raffinés des années 80, se résume en un écrin pop ciselé avec des mains d’orfèvre : tel est le pari simple et pourtant rare relevé par « J’ose » chez Naïve, le pétillant second album d’Auren sorti en 2013 et réalisé par le bassiste du feu groupe Oui Oui, Nicolas Dufournet.

Proposé par Les Derniers Couchés.

VIDEOS & SONS

Retour
aux
archives